Bienvenue sur le site de la Fédération des PACT
Premier réseau associatif au service de l'habitat en France
Charte graphique accessible
zone de saisie rechercheLancer la recherche
Accueil » news opération » Archives - Pact en Action
Archives - Pact en Action

Centre de capacitation


Action Archives
18/12/2014


Le centre de capacitation à l’auto-réhabilitation : des ateliers participatifs pour renforcer  les capacités des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion


Le 4 décembre 2014, dans son antenne de Roubaix, le PACT Métropole a organisé une journée porte ouverte, destinée à ses partenaires, pour présenter son centre de capacitation à l’auto-réhabilitation.

Une grande table réunie autour d’un café une trentaine de personnes, dont les habitants inscrits aux ateliers  du centre. A partir de petits films projetés, des échanges s‘engagent sur les bons gestes et les bonnes pratiques pour rénover ou réparer.

Sur le signal de François Legris, responsable du projet, les équipes se forment. Quatre ateliers sont proposés aux personnes qui suivent ces ateliers, tous les jeudis après-midi : plomberie, plâtre, peinture, pose de faïence et de cloisons. Thierry distribue les combinaisons de protection aux participants, pour la plupart locataires du parc social géré par le PACT.


Les équipes de 4 à 5 personnes se regroupent autour d’un des quatre animateurs du PACT. Philippe Vandezante, chargé de l’auto-réhabilitation de logements et Espaces collectifs, est l’un d’eux.  Il montre à Valentin, 21 ans, les techniques de base pour monter une cloison. C’est son père, locataire du parc social du PACT, qui lui a parlé du centre. Actuellement sans emploi, ce futur papa espère à travers ce projet renforcer ses compétences et trouver rapidement un emploi dans le bâtiment : « tout ce qui est technique m’intéresse. Ici j’apprends un peu de tout : l’enduit, le rebouchage, le plâtre, le carrelage…Grâce à cela, j’ai aussi commencé à mettre en peinture ma maison. Je pourrais y travailler toute la journée, mais j’ai un problème de budget ». Le soir, il prend plaisir à réviser ses fiches techniques impeccablement rangées dans son classeur qu’il n’hésite pas à montrer : « je révise mes fiches mais j’apprends aussi à mes petits frères. Avant je n’y connaissais rien, maintenant je peux être fier de moi ! ».


Plus loin, Laure Toulemonde, éducatrice spécialisé & décoratrice d’intérieur au PACT, encadre un atelier de peinture. Parmi les participants, Georgette qui partage son enthousiasme : « Je me suis dit et pourquoi pas ? A la maison je n’ai personne pour faire les petits travaux et faire intervenir un artisan c’est cher. J’ai appris à faire les enduits, le carrelage, la peinture et même de la plomberie et j’ai découvert que j’aimai ca ! Avant, je passais mes après midi chez moi, seule. Ici j’apprends et en plus je me retrouve avec des voisins que j’ai appris à connaître ».

Au départ, la réflexion du PACT, qui gère un parc de 4 264 logements sur la métropole, est parti du constat que les travaux locatifs peuvent peser fortement sur le budget de ménages, déjà en précarité. Au-delà de prévenir la dégradation du logement, l’accompagnement à l’auto-réhabilitation contribue à une meilleure appropriation du logement, et le cas échéant, des espace collectifs, par ses occupants. Le projet s’appuie sur une expérimentation, conduite en 2010, de quelques projets d’auto-réhabilitation. En juin 2012, après un bilan très positif, le PACT propose la mise en place d’un service Auto-Réhabilitation Accompagnée, puis en Septembre 2014 l’expérimentation du centre de CAPACITATION. Ce centre à 4 objectifs principaux : 1/ l’amélioration du logement et du cadre de vie, 2/ la formation par une pédagogie active, 3/l’insertion par le processus de remobilisation, 4/ la prévention à la fois pour la réalisation des travaux mais aussi dans d’autres domaines de la vie sociale (santé, travail, famille, consommation…).

Lors du dernier trimestre 2014, avec l’appui de ses partenaires - Fondation de France, FAP, Maison de l’emploi, Castorama et Leroy Merlin, le centre a accueilli 30 personnes sur des durées variables, en fonction des apprentissages nécessaires au projet de chaque participant. En 2015, le PACT compte développer l’expérimentation et en accueillir 50. Pour François Legris, le centre pourrait en toucher potentiellement bien plus, mais bute sur un problème de financement. Deux pistes de travail sont privilégiées en 2015 : la mise en place d’une banque de matériaux, ouverte à d’autres acteurs associatifs qui souhaitent travailler sur le projet logement de familles en situation de précarité et l’élargissement de l’expertise technique du centre à de nouveaux domaines, comme l’électricité, en associant les partenaires Castorama et Leroy Merlin. « Nous n’en sommes qu’au début mais nous croyons fortement à une pédagogie de la réussite basée sur des compétences techniques, de la solidarité et de la mise en réseau des habitants » conclu François Legris avant  de lancer la dernière séance de l’après midi, celle de l’évaluation : un échange sur le déroulé des ateliers, les points à approfondir, la distribution des fiches techniques et le choix d’un thème pour la séance suivante. On se dit au revoir, et à jeudi !

Contact : François Legris, Responsable du centre de capacitation, PACT Métropole Nord : flegris@pactmn.fr


Page précédente : A la Une