Bienvenue sur le site de la Fédération des PACT
Premier réseau associatif au service de l'habitat en France
Charte graphique accessible
zone de saisie rechercheLancer la recherche
Accueil » A la Une
A la Une

Adieu Georges Cavallier


Une Archives
25/09/2012


Au moment où il prenait sa retraite de président de la 5ème section du Conseil Général des Ponts et Chaussées, Georges Cavallier a accepté de s’investir au sein du mouvement PACT comme administrateur du PACT des Yvelines puis, très vite, comme Président de la Fédération.
 
Spécialiste national et international de la politique de la ville, il a très rapidement  perçu les enjeux du logement, ceux du parc privé à finalité sociale et du logement des personnes défavorisées. Dans ce domaine, il a plaidé avec ténacité et clairvoyance auprès des pouvoirs publics afin que la politique publique sur le parc privé soit ambitieuse et prenne en compte prioritairement les populations les plus en difficulté.

Convaincu que les associations avaient un rôle essentiel dans la démocratie et la mise en œuvre opérationnelle des politiques de l’habitat, et être, tout à la fois, des forces indispensables à la mise en œuvre de solutions adaptées aux besoins des personnes les plus modestes, mais également force de propositions et de revendications afin que les besoins identifiés par les associations puissent trouver des solutions adaptées.

C’est à ce titre qu’il n’a eu de cesse de contribuer à faire reconnaître par la loi le droit au logement opposable, la décence du logement et les activités des associations conduisant des actions au bénéfice du logement des populations en difficulté comme service d’intérêt général. Son engagement en ce domaine fut total.

De la même façon qu’il menait ce combat, il a mobilisé le Mouvement pour que celui-ci réaffirme son projet associatif. Le congrès de Marseille en 2008 fut un point d’orgue.

Il avait acquis la certitude que les associations adhérentes devaient développer des synergies communes sur les territoires, renforcer leurs compétences et construire, aux bonnes échelles, les outils nécessaires aux réponses logement à apporter notamment autour de la production des logements d’insertion et à leur gestion accompagnée.

Il fut également un grand avocat de politiques de l’habitat qui prennent en compte la diversité des situations, plaidant avec constance, la mixité sociale et urbaine, la lutte contre la discrimination et le droit au logement.

Membre de nombreux comités, groupes de travail, conseils d’administration, chacun avait pu apprécier ses avis pertinents, éclairant les débats avec discrétion. Ses interventions étaient tout à la fois redoutées et saluées pour leur clairvoyance et leur précision, ses écrits et ses discours des armes au service de l’homme et de la cité.

S’il s’intéressait aux grandes orientations du Mouvement, il ne négligeait pas, bien au contraire, l’organisation, le respect des règles et la mise en œuvre par les associations elles-mêmes. Même si parfois il pouvait être surpris de la lenteur de certaines mutations, il a toujours été, chaque fois qu’on le sollicitait, à l’écoute, allant encourager, réconforter, donner de la perspective aux problèmes et aux difficultés  du quotidien.

Adieu Georges Cavallier, vous manquerez à beaucoup, notamment aux PACT et aux multiples combats pour les solidarités.

Page précédente : Zoom
Page suivante : Archives - Pact en Action