Bienvenue sur le site de la Fédération des PACT
Premier réseau associatif au service de l'habitat en France
Charte graphique accessible
zone de saisie rechercheLancer la recherche
Accueil » INFOPACT » Les autres lettres
Les autres lettres

La lettre N° 3 du 3 février 2012


Les autres Lettres
09/02/2012


Au sommaire :




Habitat des personnes âgées et handicapées :
un secteur d’intervention menacé de « sinistre »


Un domaine jusqu’alors priorisé eu égard au vieillissement démographique, voit ses moyens brutalement revus à la baisse
Depuis deux ans, le panorama de l’habitat des personnes âgées et handicapées a changé de façon brutale : alors que jusqu’à présent ce domaine d’intervention avait toujours été affiché comme une priorité d’intervention par les Pouvoirs Publics et les collectivités locales, les moyens sont soit supprimés, soit « rognés » dans des proportions importantes.
Les associations PACT qui intervenaient à hauteur de 30 à 35 000 opérations annuellement jusqu’en 2010 étaient considérées comme acteurs principaux pour répondre aux besoins grandissant d’une société vieillissante d’une part, et d’une société reconnaissant aux personnes handicapées d’accéder pleinement à l’autonomie d’autre part, avec la possibilité d’adapter leur logement. Ainsi ce volet représentait près de 40% des interventions logement du réseau !


Le budget de l’Anah en baisse de près de 60% pour les seules actions d’adaptation
L’environnement dans lequel cette politique volontaire de soutien du  maintien à domicile s’est trouvé bouleversé par la réduction très sensible des objectifs en matière d’adaptation du logement par l’Agence nationale de l’amélioration de l’habitat : 29 M€ pour 9 000 logements en 2011, 12 M€ pour 3 750 logements en 2012, soit une baisse de pratiquement 60%… Comment faire face aux besoins quand parallèlement, les caisses complémentaires ARRCO décidaient d’abandonner à partir de 2012 les subventions travaux, mettant fin au principe d’aides coordonnées avec celles de la CNAV qui prévalait depuis 1988 ? Par ailleurs, le resserrement des budgets des collectivités locales, notamment des Conseils généraux, a abouti parfois en matière d’objectifs à une baisse d’un 1/3 des aides ! Certaines MDPH abordent les problèmes d’habitat comme une priorité secondaire, et certains fonds de compensation ont vu leur enveloppe financière diminuer très fortement.


L’ALGI menacée de disparition
Dans le secteur des personnes handicapées, les nouvelles sont toutes aussi moroses. Le changement d’affectation des crédits des fonds des collecteurs du 1% vers l’Anah et l’ANRU a eu pour conséquence une baisse très sensible des crédits accordés pour le financement des travaux pour les personnes handicapées. L’ALGI (1) se trouve dans une situation qui menace d’aboutir à sa disparition. La Fédération des PACT a signé sa pétition réclamant le maintien des aides et invite son réseau à faire de même sur le site :
www.petitionenligne.fr
Le constat n’appelle pas à l’optimisme. Toutefois, la Fédération des PACT travaille avec les caisses complémentaires prêtes à poursuivre une action dans l’adaptation du logement (Réunica, Ag2r). Elle souhaite revoir à la hausse les moyens accordés à l’Anah avec les ministères concernés et poursuit la diversification des commanditaires en contractualisant des accords cadre avec les assurances, les mutuelles, de plus en plus intéressées à couvrir le risque dépendance.
Elle renouvelle des partenariats avec des bailleurs HLM d’envergure nationale (Néolia par exemple).

(1) la Fédération des PACT siège au conseil d’administration de l’ALGI (association d’aide pour l’adaptation du logement des personnes en situation de handicaps) depuis 2 ans.
Contact : Eric Malevergne

40 ans :  « L’Anah, acteur incontournable des politiques de l’habitat »
 L’Anah a fêté ses 40 ans le 11 janvier dernier à Paris. Pour M. Dominique Braye, son président, « l’Anah est un acteur incontournable des politiques de l’habitat »  qui a su développer une « extraordinaire faculté d’adaptation aux enjeux, nécessairement évolutifs, de l’habitat privé ». Il a présenté les priorités d’intervention de l’Anah en 2012 : la lutte contre l’habitat indigne et dégradé ; contre la précarité énergétique ; l’intervention sur les copropriétés en difficulté, tout en regrettant que la question de l’adaptation du logement aux personnes âgées reste pour le moment  « sans réponse satisfaisante ». L’accompagnement technique, opérationnel, et stratégique des territoires, dans la mise en œuvre de leurs politiques, sera également un axe fort d’intervention pour 2012. M. Braye a également appelé à une coordination plus étroite avec les différents acteurs et, à ce titre, s’est félicité de la mise en place récente du « Forum de l’habitat privé » (cf. notre dernière Lettre).
M. Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du logement, a de son côté salué le « mobilisation exemplaire de l’Anah » dans la mise en œuvre du programme « Habiter mieux » qui « représente un immense défi » collectif pour tous les acteurs impliqués dans les politiques de l’habitat. Il fait pleinement « confiance à l’Anah pour opérer le tournant de 2011 tout en engageant les avancées sur de nouveaux sujets ». En terme de perspectives, 2012 sera une année importante qui permettra, notamment, de renforcer les actions sur la requalification des centres anciens, la prévention et le traitement de l’habitat indigne ou dégradé et le développement du diagnostic des copropriétés en difficulté.
www.anah.fr


Eco-rénovation : les 2° assises rassemblent 260 personnes
Les 2° assisses nationales de l’éco rénovation organisées par Idéal Connaissances ont rassemblé 260 personnes à Paris le 19 janvier dont des membres du réseau PACT de France entière et de la Fédération. Remi Gérard, directeur de la Fédération, a présenté dans la table ronde consacrée à la qualité de vie et au confort d’usage, les résultats de travaux de la Fédération sur la thématique habitat santé et les liens entre habitat vétuste et précarité énergétique. M. Philippe Pelletier (président du Plan bâtiment Grenelle) a souligné l’importance de poursuivre l’acculturation de la société et le développement de l’offre de services en matière d’éco-rénovation, M. Etienne Crépon (directeur DHUP) insistant quand à lui sur l’importance de savoir objectiver la « valeur verte » des logements.



Calendrier des stages du 1er semestre :
près de 50 sessions et de nouveaux dispositifs découlant des suites de la réforme de 2009
Vous trouverez ci-joint le calendrier des stages de la Fédération avec près de 50 sessions sur l’ensemble des métiers, auxquelles s’ajoutent l’offre en partenariat avec l’Unafo et, pour la première fois, une sélection de formations extraites du catalogue de stages gratuits d’Uniformation, le nouvel OPCA de la branche PACT. Ce dossier est accompagné d’une présentation des nouveaux dispositifs de prise en charge découlant de la réforme de la formation et de l’intégration d’Habitat Formation dans Uniformation au 1er janvier 2012.
Merci de nous retourner vos bulletins afin de nous permettre la mise en place des stages.
Contacts : Daniel Ducher, Sophie Robert.   

Documents joints à la Lettre de ce jour :
-    Supplément emploi (voir www.pact-habitat.org/offres_emploi.html)
-    Information pour les PACT et l’Arim des Hauts-de-France
-    Dossier Formation   



Lettre éditée par la Fédération des PACT, association loi 1901, hebdo (25 n°/an), président : directeur de la publication : Georges Cavallier, directeur de la rédaction : Remi Gérard, rédacteur-en-chef : Daniel Ducher, avec les contributions de l’équipe fédérale, impression : Fédération des PACT, dépôt légal : à parution, ISSN 2112-1931, diffusion gratuite.


Page précédente : Les 5 dernières Lettres
Page suivante : Fiches projets